J'accepte les cookies de ce site

Nous utilisons les cookies pour améliorer la qualité de ce site. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez lire nos Principes sur les Cookies. Si vous continuez sans changer vos paramètres concernant les cookies, vous acceptez cette utilisation mais, si vous le voulez, vous pouvez trouver les informations dans nos Principes sur les Cookies pour savoir comment effacer les cookies en modifiant vos réglages.

Les Principes du Rugby

Integrité

L’intégrité est la valeur de base du Rugby et a pour origine l’honnêteté et le fair-play

Conduite

La légende de William Webb Ellis, qui passe pour avoir été le premier à ramasser le ballon et à courir en le portant, a survécu aux innombrables théories révisionnistes avancées depuis cette journée de 1823 à l’Ecole de la ville anglaise de Rugby. D’une certaine manière, il est assez logique que ce sport trouve ses origines dans un acte de défi courageux.

Il est difficile pour un simple observateur de comprendre les principes et fondamentaux de ce sport qui semble comporter nombre de contradictions. Il est par exemple parfaitement acceptable d’exercer une pression physique extrême sur un adversaire dans le but d’obtenir le gain du ballon mais cette dimension physique doit se faire sans intention de blesser l’adversaire.

Cette contradiction implique des limites que ne doivent pas franchir les joueurs et que doivent faire respecter les arbitres dans ce sport dont le code de conduite repose sur cette capacité à distinguer ces deux paramètres avec un contrôle de soi et une discipline individuels et collectifs.

Esprit

Une grande partie de l’attrait du Rugby réside dans le fait qu’il se joue à la fois à la lettre et selon l’esprit des Règles du Jeu. La responsabilité dans ce domaine ne dépend pas d’une seule personne mais incombe aux entraîneurs, capitaines, joueurs et arbitres.

C’est au sens de la discipline, du contrôle de soi et du respect mutuel que l’esprit du Rugby doit sa popularité et ce sont ces qualités, dans le contexte d’un sport aussi physique que le Rugby, qui forgent l’esprit de camaraderie et le sens du fair-play dont dépendent tant le succès actuel et la survie de notre sport.

Ce sont peut-être là des traditions et des vertus désuètes mais elles ont résisté au passage du temps et sont encore aujourd’hui à tous les niveaux aussi importantes pour le futur du Rugby qu’elles l’ont été au cours de sa longue et remarquable histoire. Les principes du Rugby sont les fondamentaux sur lesquels se base ce sport et qui permettent aux participants d’identifier immédiatement les caractéristiques de ce jeu et ce qui en fait un sport unique.

Passion

Les gens du Rugby aiment passionnément ce Jeu. Le Rugby est source de sensations, établit des liens émotionnels et crée un sentiment d’appartenance à la famille mondiale du Rugby

Le But du Jeu

Le but du Jeu est que deux équipes - de quinze, dix ou sept joueurs chacune - jouant loyalement dans le respect des Règles du Jeu et de l’esprit sportif marquent le plus de points possible, en portant, passant, bottant et touchant le ballon à terre, l’équipe marquant le plus grand nombre de points étant le vainqueur du match.

Le Rugby est pratiqué dans le monde entier par des hommes et des femmes, des garçons et des filles. Plus de trois millions de personnes, de 6 à 60 ans, jouent régulièrement au Rugby.

La gamme variée d’exigences techniques et physiques qu’exige ce sport offre à tout un chacun, quelle que soit sa taille ou son aptitude, la possibilité de jouer à tous les niveaux.

Conquête et Continuité

La lutte pour la possession du ballon est l’une des caractéristiques fondamentales du Rugby. Il y a différentes formes de lutte pour le ballon au cours d’un match :

  • Lors de contacts
  • Dans le Jeu courant
  • Lorsque le jeu reprend avec des mêlées ordonnées, alignements et lors des coups d’envoi et de renvoi.

Solidarité

Le Rugby crée un esprit d’unité, de loyauté et de camaraderie, des liens d’amitié pour la vie, un sens du collectif, qui transcendent les différences culturelles, géographiques, politiques et religieuses

Il y a un équilibre dans ces cas de lutte pour la possession du ballon qui récompense la supériorité technique démontrée lors de l’action précédente. Par exemple, une équipe qui a été forcée de botter en touche parce qu’elle n’a pas eu les qualités techniques suffisantes pour conserver le ballon ne bénéficiera pas du lancer en touche. De même, une équipe qui effectue une passe en avant ou un en-avant n’introduira pas le ballon lors de la mêlée ordonnée qui s’ensuit. L’équipe qui introduit ou lance le ballon doit toujours bénéficier d’un certain avantage même si, encore une fois, il est important que ces phases de jeu donnent lieu à une lutte équitable.

Le but de l’équipe en possession du ballon est la continuité c’est-à-dire priver les adversaires du ballon et avancer avec le ballon et marquer des points en utilisant ses capacités techniques. Si une équipe n’est pas en mesure de réaliser cet objectif, soit à cause de ses carences soit du fait de la qualité de la défense des adversaires, elle rendra la possession du ballon à l’équipe adverse. Lutte pour la possession et continuité, profits et pertes.

Alors qu’une équipe tente de conserver le ballon – continuité – l’équipe adverse s’efforce de lutter pour le récupérer – gain du ballon. C’est cette lutte qui donne lieu à l’équilibre essentiel entre la continuité du jeu et la continuité de la possession. Cet équilibre entre la lutte et la continuité s’applique aux phases statiques et au Jeu courant.