J'accepte les cookies de ce site

Nous utilisons les cookies pour améliorer la qualité de ce site. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez lire nos Principes sur les Cookies. Si vous continuez sans changer vos paramètres concernant les cookies, vous acceptez cette utilisation mais, si vous le voulez, vous pouvez trouver les informations dans nos Principes sur les Cookies pour savoir comment effacer les cookies en modifiant vos réglages.

Définitions

Il y a plaquage lorsqu'un joueur porteur du ballon est simultanément tenu par un ou plusieurs adversaires et est mis au sol.

Un porteur du ballon qui n'est pas tenu n'est pas un joueur plaqué et il n'y a pas plaquage.

Les adversaires qui tiennent le porteur du ballon et le mettent au sol sont appelés les plaqueurs.

Les adversaires qui tiennent le porteur du ballon mais ne vont pas au sol ne sont pas des plaqueurs.

Plaquage

15.1 Où peut avoir lieu un plaquage ?

Un plaquage ne peut avoir lieu que dans le champ de jeu.

15.2 Cas où il ne peut y avoir de plaquage

Lorsque le porteur du ballon est tenu par un adversaire et qu’un coéquipier du porteur du ballon se lie à lui, un maul est formé et un plaquage ne peut plus avoir lieu.

15.3 Définition du terme « mis au sol »

(a)

Si le porteur du ballon a un ou deux genoux au sol, il est « mis au sol».

(b)

Si le porteur du ballon est assis sur le sol, ou sur un autre joueur lui- même au sol, il est « mis au sol ».

15.4 Plaqueur

(a)

Lorsqu’un joueur plaque un adversaire porteur du ballon et qu’ils vont tous les deux au sol, le plaqueur doit immédiatement lâcher le joueur plaqué.

Sanction : coup de pied de pénalité

(b)

Le plaqueur doit immédiatement se relever ou s’écarter du joueur plaqué et du ballon

Sanction : coup de pied de pénalité

(c)

Le plaqueur doit se relever avant de jouer le ballon et peut ensuite jouer le ballon de n’importe quelle direction.

Sanction : coup de pied de pénalité12

15.5 Joueur plaqué

(a)

Un joueur ne doit pas se coucher sur, au-dessus ou près du ballon pour empêcher ses adversaires d’en prendre possession et doit essayer de libérer immédiatement le ballon pour que le jeu puisse se poursuivre.

Sanction : coup de pied de pénalité

(b)

Un joueur plaqué doit immédiatement passer le ballon ou le lâcher. Il doit également se relever ou s’éloigner immédiatement.

Sanction : coup de pied de pénalité123

(c)

Un joueur plaqué peut lâcher le ballon en le posant au sol dans n’importe quelle direction, à condition que cette action soit effectuée immédiatement.

Sanction : coup de pied de pénalité

(d)

Un joueur plaqué peut lâcher le ballon en le poussant au sol dans n’importe quelle direction sauf vers l’avant à condition que cette action soit effectuée immédiatement.

Sanction : coup de pied de pénalité

(e)

Un joueur plaqué doit immédiatement libérer le ballon si des adversaires sur leurs pieds essayent de jouer celui-ci.

Sanction : coup de pied de pénalité12

Le joueur plaqué doit immédiatement lâcher le ballon

(f)

Si le mouvement exercé sur le joueur plaqué le conduit dans l’en-but, il peut marquer un essai ou faire un touché en but.

(g)

Si les joueurs sont plaqués près de la ligne de but, ils peuvent immédiatement tendre les bras et placer le ballon au sol sur la ligne de but ou au-delà, pour marquer un essai ou faire un touché en but.

Un joueur plaqué près de la ligne de but peut tendre les bras et placer le ballon au sol pour marquer un essai

15.6 Autres joueurs

(a)

Après un plaquage, tous les autres joueurs doivent être sur leurs pieds lorsqu’ils jouent le ballon. Les joueurs sont sur leurs pieds si aucune autre partie de leur corps n’est au contact du sol ou au contact des joueurs au sol.

Sanction : coup de pied de pénalité

Exception : Ballon pénétrant dans l’en-but. Après un plaquage près de la ligne de but, si le ballon a été lâché et a pénétré dans l’en-but, tout joueur, y compris un joueur au sol, peut faire un touché à terre.

Après un plaquage tous les joueurs doivent être sur leurs pieds lorsqu’ils jouent le ballon

Joueur qui n’est plus sur ses sur pieds jouant le ballon lors d’un plaquage

Joueur qui n’est plus sur ses sur pieds jouant le ballon lors d’un plaquage

(b)

Après un plaquage tout joueur qui est debout sur ses pieds peut tenter de lutter pour le ballon et le prendre des mains du porteur du ballon.

(c)

Les adversaires du porteur du ballon qui restent sur leurs pieds et mettent le porteur du ballon au sol qui est donc plaqué doivent lâcher le ballon et le porteur du ballon. Ces joueurs peuvent ensuite jouer le ballon à condition qu'ils soient debout sur leurs pieds et qu'ils arrivent en arrière du ballon et directement en arrière du joueur plaqué ou d'un plaqueur plus proche de la ligne de but de ces joueurs.

Sanction : coup de pied de pénalité12

(d)

Lors d’un plaquage ou près d’un plaquage, tout autre joueur qui joue le ballon doit le faire en arrivant en arrière du ballon et directement en arrière du joueur plaqué ou du plaqueur le plus près de la ligne de but de ce ou ces joueurs.

Sanction : coup de pied de pénalité123

(e)

Un joueur qui obtient la possession du ballon doit le jouer soit en le passant, soit en le bottant, soit en le portant sans délai.

Sanction : coup de pied de pénalité

(f)

Un joueur qui le premier obtient la possession du ballon ne doit pas aller au sol sur le lieu ou près du lieu de plaquage sauf s’il est plaqué par un adversaire.

Sanction : coup de pied de pénalité

(g)

Un joueur qui obtient le premier la possession du ballon lors d’un plaquage ou près d’un plaquage peut être plaqué par un adversaire à condition que ce dernier plaque en arrivant du côté de sa ligne de but et en arrière du ou des joueurs impliqués dans le plaquage les plus près de leur ligne de but.

Sanction : coup de pied de pénalité

(h)

Après un plaquage ou près d’un plaquage, aucun joueur au sol ne doit empêcher un adversaire de prendre possession du ballon.

Sanction : coup de pied de pénalité

(i)

Après un plaquage, aucun joueur au sol ne doit plaquer ou tenter de plaquer un adversaire.

Sanction : coup de pied de pénalité

(j)

Un adversaire peut prendre le ballon des mains ou des bras d’un joueur plaqué qui tente d’aplatir le ballon sur ou au-delà de la ligne de but pour marquer un essai, mais l’adversaire ne doit pas botter ou tenter de botter le ballon.

Sanction : coup de pied de pénalité

15.7 Pratiques interdites

(a)

Aucun joueur ne peut empêcher le joueur plaqué de passer le ballon.

Sanction : coup de pied de pénalité

(b)

Aucun joueur ne peut empêcher le joueur plaqué de lâcher le ballon, de se relever ou de s’éloigner.

Sanction : coup de pied de pénalité

(c)

Aucun joueur ne peut tomber sur ou au-delà des joueurs au sol à la suite d’un plaquage, avec le ballon entre eux ou près d’eux.

Sanction : coup de pied de pénalité

Un joueur ne peut tomber sur ou au-delà d’un joueur plaqué

(d)

Des joueurs sur leurs pieds ne doivent pas charger un adversaire qui n’est pas près du ballon ni lui faire obstruction.

Sanction : coup de pied de pénalité

(e)

Il peut y avoir danger si un joueur plaqué ne lâche pas le ballon ou ne s’en écarte pas immédiatement ou s’il est empêché de le faire. Dans ce cas, l’arbitre accordera immédiatement un coup de pied de pénalité.

Sanction : coup de pied de pénalité

15.8 Doutes sur le joueur fautif

Si le ballon devient injouable lors d’un plaquage et si l’arbitre ne sait pas exactement quel est le joueur qui a enfreint la Règle, il ordonnera immédiatement une mêlée au bénéfice de l’équipe qui progressait avant l’arrêt de jeu ou, si aucune équipe ne progressait, à l’équipe attaquante.