J'accepte les cookies de ce site

Nous utilisons les cookies pour améliorer la qualité de ce site. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez lire nos Principes sur les Cookies. Si vous continuez sans changer vos paramètres concernant les cookies, vous acceptez cette utilisation mais, si vous le voulez, vous pouvez trouver les informations dans nos Principes sur les Cookies pour savoir comment effacer les cookies en modifiant vos réglages.

8 Établissement du score
  1. Méthodes de marque et valeurs des points :
    1. Essai. Cinq points.
    2. Transformation. Deux points.
    3. Essai de pénalité. Sept points.
    4. But sur pénalité. Trois points.
    5. Drop-goal. Trois points.

    Essai

  2. Un essai est marqué quand un joueur attaquant :
    1. Est le premier à effectuer un touché à terre dans l’en-but adverse, contre un poteau de but ou la protection autour d’un poteau de but adverse.
    2. Est le premier à effectuer un touché à terre quand le ballon dans une mêlée ordonnée, un ruck ou un maul atteint la ligne de but.
    3. Porteur du ballon est plaqué près de la ligne de but et qu’un mouvement continu l’entraîne dans l’en-but adverse et qu’il est le premier à effectuer un touché à terre.
    4. Porteur du ballon est plaqué près de la ligne de but adverse et peut tendre immédiatement le ou les bras et faire un touché à terre.
    5. Qui est en touche ou en touche de but, fait un touché à terre dans l’en-but adverse, à condition qu’il ne soit pas porteur du ballon.
    Faire un touché à terre
    Essai marqué en faisant un touché à terre contre le poteau de but
    Marquer un essai : quand la mêlée atteint la ligne de but
    Marquer un essai : un joueur en touche de but qui ne tient pas le ballon

    Essai de pénalité

  3. Un essai de pénalité est accordé entre les poteaux de but si l’équipe adverse commet un jeu déloyal qui empêche un essai qui aurait probablement été marqué, ou marqué dans une position plus avantageuse. Le joueur qui a commis cette infraction doit être averti et temporairement ou définitivement exclu. Il n’y a pas de tentative de transformation.
  4. Buts sur transformation, pénalité et drop-goal

  5. Pour accorder un but, le ballon doit être botté et passer au-dessus de la barre transversale et entre les poteaux de but, sans avoir préalablement touché un coéquipier ou le sol.
  6. Si le ballon passe au-dessus de la barre transversale et de la hauteur des poteaux de but, le but sera accordé s’il est considéré que le ballon serait passé entre les poteaux si ceux-ci avaient été plus hauts.
  7. Un but est accordé si le ballon passe au-dessus de la barre transversale et que le vent le repousse ensuite dans le champ de jeu.
  8. Transformation

  9. Quand un essai est marqué, cela permet à cette équipe de tenter une transformation, qui peut être un coup de pied placé ou un drop.
  10. Le botteur :
    1. Doit utiliser le ballon qui était en jeu à moins qu’il ne soit défectueux.
    2. Doit botter sur une ligne passant par l’endroit où l’essai a été marqué dans le champ de jeu, parallèle aux lignes de touche.
    3. Doit placer le ballon directement sur le sol ou sur du sable, de la sciure ou un tee. Le botteur peut bénéficier de l’assistance d’un placeur. Le botteur ne peut utiliser aucune autre forme d’aide pour botter.
    4. Doit botter en 90 secondes (temps de jeu) à compter du moment où l’essai a été marqué, même si le ballon tombe et doit être replacé. Sanction : Le but est refusé.
  11. L’équipe du botteur, à l’exception du coéquipier qui tient le ballon, doit se trouver en arrière du ballon au moment où il est botté et ne rien faire qui puisse amener les adversaires à charger trop tôt. Sanction : Le but est refusé.
  12. Si le ballon tombe avant que le botteur ne commence sa course pour botter, l’arbitre permettra au botteur de replacer le ballon. Pendant ce laps de temps, les adversaires doivent rester derrière leur ligne de but.
  13. Si le ballon tombe après que le botteur a commencé sa course pour botter, le botteur peut soit botter soit tenter un drop-goal.
  14. Si le ballon tombe et s’écarte de la ligne passant par le point où l’essai a été marqué, et qu’il est ensuite botté au-dessus de la barre transversale, le but sera accordé.
  15. Si le ballon tombe et roule en touche après que le botteur a commencé sa course pour botter, le coup de pied sera annulé.
  16. L’équipe adverse lors d’une transformation

  17. Tous les joueurs de l’équipe adverse doivent se replier en arrière de leur ligne de but et ne pas franchir cette ligne avant que le botteur ne commence sa course pour botter. Quand le botteur commence sa course, les adversaires peuvent charger ou sauter pour empêcher un but mais ne doivent pas être physiquement soulevés par d’autres joueurs dans le cadre de ces actions.
  18. Une équipe défendante ne doit pas crier pendant une tentative de transformation.
  19. Sanction : Si l’équipe adverse tente de commet une infraction pendant une tentative de transformation mais que cette tentative est réussie, le but sera accordé. Si la tentative de but échoue, le botteur retentera la transformation mais l’équipe adverse n’est plus autorisée à charger.Si une nouvelle tentative est autorisée, le botteur peut répéter tous les préparatifs. Le botteur peut également changer le type de coup de pied.
  20. Si le ballon tombe après que le botteur a commencé sa course pour botter, les adversaires peuvent continuer à charger.
  21. Si l’équipe adverse touche le ballon et que la tentative est réussie, le but sera accordé.
  22. But sur pénalité

  23. Un but de pénalité ne peut être marqué qu’à partir d’une pénalité.
  24. L’équipe qui botte doit indiquer son intention de botter sans délai.
  25. Si l’équipe indique à l’arbitre son intention de tenter le but, elle doit botter le but. L’intention de botter peut être communiquée à l’arbitre ou signalée avec l’arrivée du tee ou du sable, ou quand le joueur fait une marque au sol.
  26. Le coup de pied doit être botté dans la minute qui suit le moment où l’équipe a indiqué son intention de botter, même si le ballon tombe et roule et doit être replacé. Sanction : Le but est refusé et une mêlée ordonnée est accordée.
  27. Si le botteur indique à l’arbitre son intention de botter, l’équipe adverse doit rester immobile, les bras le long du corps, et ce, dès que le botteur commence à s’approcher pour botter et jusqu’à ce que le ballon soit botté.
  28. Si le botteur n’a pas indiqué son intention de tenter un but mais botte un drop et marque un but, celui-ci doit être validé.
  29. Le botteur peut placer le ballon directement sur le sol ou sur du sable, de la sciure ou un tee agréé par la fédération ou l’organisateur du match. Un placeur peut aider le botteur qui ne doit se servir d’aucune autre forme d’aide. Sanction : Mêlée ordonnée.
  30. Tout joueur qui touche délibérément le ballon en tentant d’empêcher la réussite d’une tentative de pénalité touche illégalement le ballon.
  31. Un défenseur ne doit pas crier pendant une tentative de pénalité.
  32. Si l’équipe adverse commet une infraction pendant une tentative de but mais que la tentative est réussie, le but doit être validé et aucune une sanction supplémentaire n’est accordée. Si la tentative échoue, une pénalité à 10 mètres en avant de la marque de la marque initiale sera accordée à l’équipe non fautive. Sanction : Pénalité.
  33. Drop-goal

  34. Un joueur marque un drop-goal en bottant un but par un drop dans le jeu courant.
  35. L’équipe qui bénéficie d’un coup franc (y compris si elle choisit une mêlée ordonnée ou un alignement en lieu et place d’un coup franc) ne peut pas marquer de drop goal avant que le ballon ne devienne mort ou qu’un adversaire ait joué le ballon, l’ait touché ou ait plaqué le porteur du ballon. Toute tentative dans ce cas sera considérée manquée et le jeu continuera.