J'accepte les cookies de ce site

Nous utilisons les cookies pour améliorer la qualité de ce site. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez lire nos Principes sur les Cookies. Si vous continuez sans changer vos paramètres concernant les cookies, vous acceptez cette utilisation mais, si vous le voulez, vous pouvez trouver les informations dans nos Principes sur les Cookies pour savoir comment effacer les cookies en modifiant vos réglages.

Les Règles du Jeu 2018 sont en cours de production

Les Règles du Jeu ont été simplifiées et restructurées pour le livret des Règles 2018. World Rugby est en train de mettre ce nouveau contenu à disposition à travers nos différentes langues. La langue de votre choix n'est pas encore disponible. En attendant, vous pouvez parcourir le site 2017.

Voir le site des Règles du Jeu 2017

Mêlées simulées
décembre 2017

Mêlées simulées dans le cadre de matches impliquant un groupe composé de 23 joueurs

Il y a récemment eu quelques problèmes dans la gestion des remplacements de joueurs de première ligne et des mêlées simulées. La rédaction de la règle et les exemples ci-dessous sont proposs en renforcement de l’application de la règle actuellement en vigueur.

3.6 Mêlées simulées


(a) Les mêlées deviendront simulées si une des deux équipes ne peut pas faire jouer une première ligne dûment entraînée ou si l’arbitre en donne l’ordre.

(b) Une Fédération ou un organisateur de match peut déterminer si un match peut commencer ou se poursuivre avec des mêlées simulées.

(c) Quand un joueur de première ligne quitte l’aire de jeu, que ce soit à cause d’une blessure ou d’une exclusion temporaire ou définitive, l’arbitre se renseignera à ce moment-là pour savoir si l’équipe de ce joueur peut continuer le jeu avec des mêlées contestées. Si une équipe informe qu’elle ne peut pas continuer le jeu avec des mêlées contestées, l’arbitre ordonnera des mêlées simulées. Si le joueur qui était sorti revient sur l’aire de jeu ou si un autre joueur de première ligne entre, le jeu pourra reprendre avec des mêlées contestées.

(d) Dans un groupe de 23 joueurs, ou à la discrétion de la Fédération ou de l’organisateur du match, un joueur dont la sortie a provoqué la décision par l’arbitre de jouer avec des mêlées simulées ne peut pas être remplacé.

(e) S’ils sont disponibles, une équipe doit tout le temps avoir dans sa première ligne trois joueurs de première ligne. Dans le cadre d’une mêlée simulée, un joueur qui n’est pas un joueur de première ligne ne peut jouer en première ligne que lorsqu’il n’y a pas de remplaçant ou de substitut de première ligne disponible.

(f) Si, à la suite de l’exclusion temporaire d’un joueur de première ligne, un autre joueur doit être désigné par son équipe pour quitter l’aire de jeu afin de permettre à un joueur de première ligne disponible d’entrer en jeu, le joueur désigné ne peut pas revenir sur l’aire de jeu avant que ne soit purgée la période d’exclusion temporaire.

(g) Si, à la suite de l’exclusion définitive d’un joueur de première ligne, un autre joueur doit être désigné par son équipe pour quitter l’aire de jeu afin de permettre à un joueur de première ligne disponible d’entrer en jeu, le joueur désigné peut revenir sur l’aire de jeu à titre de remplaçant/substitut.

RÈGLE DU JEU EXPÉRIMENTALE

(h) Les mêlées simulées faisant suite à une suspension définitive, une suspension temporaire ou une blessure doivent être jouées avec 8 joueurs de chaque équipe.

Scénario 1.

Pendant le match, une équipe a remplacé ses deux piliers sur blessure. Le remplaçant du pilier TP se blesse.

  1. Si l’équipe ne peut pas faire entrer sur le champ de jeu un joueur de première ligne dûment entraîné, l’arbitre doit ordonner des mêlées simulées. Le pilier TP blessé ne peut pas être remplacé. L’équipe perd donc un joueur. Les joueurs de première ligne restants (talonneur/pilier TL) doivent être utilisés dans la première ligne des mêlées simulées et un autre joueur doit être désigné pour quitter le terrain. L’équipe joue avec 14 joueurs jusqu’à la fin de la partie.

Scénario 2.

Pendant le match, une équipe a remplacé ses deux piliers sur blessure. Le remplaçant du pilier TP est temporairement exclu (CJ). Dans le cadre de la prochaine mêlée ordonnée accordée dans ce match, la situation suivante s’applique :

  1. Si l’équipe ne peut pas faire entrer sur le champ de jeu un joueur de première ligne dûment entraîné, l’arbitre doit ordonner des mêlées simulées. Le pilier TP temporairement exclu ne peut pas être remplacé. Le pilier TP temporairement exclu a provoqué la tenue de mêlées simulées, son équipe perd donc un joueur. Cette équipe doit désigner le joueur qui quittera le champ de jeu. Le remplaçant restant (talonneur) doit être utilisé dans la première ligne des mêlées simulées et un autre joueur doit être désigné pour quitter le terrain et permettre au talonneur d’entrer en jeu. L’équipe joue avec 13 joueurs jusqu’à ce que la période d’exclusion temporaire du pilier TP soit purgée. Les deux équipes doivent disputer des mêlées simulées avec 8 joueurs de chaque côté. À la fin de la période d’exclusion temporaire du pilier TP, le talonneur remplaçant doit quitter le terrain. Le pilier TP et les deux joueurs désignés doivent revenir sur le terrain. Le jeu se poursuit avec des mêlées ordonnées normales.

Scénario 3.

Pendant le match, une équipe a remplacé ses deux piliers sur blessure. Le remplaçant du pilier TP est définitivement exclu (CR). Dans le cadre de la prochaine mêlée ordonnée accordée dans ce match, la situation suivante s’applique :

  1. Si l’équipe ne peut pas faire entrer sur le champ de jeu un joueur de première ligne dûment entraîné, l’arbitre doit ordonner des mêlées simulées. Le pilier TP définitivement exclu ne peut pas être remplacé. Le pilier TP définitivement exclu a provoqué la tenue de mêlées simulées, son équipe perd donc un joueur. Cette équipe doit désigner le joueur qui quittera le champ de jeu. Le remplaçant restant (talonneur) doit être utilisé dans la première ligne des mêlées simulées. Un autre joueur doit être désigné pour quitter le terrain afin de permettre au talonneur d’entrer en jeu. L’équipe joue avec 13 joueurs jusqu’à la fin de la partie. Les deux équipes doivent disputer des mêlées simulées avec 8 joueurs de chaque côté.

Scénario 4.

Pendant le match, une équipe a remplacé un pilier (TL) et le talonneur sur blessure. Le remplaçant du pilier TP doit sortir pour effectuer une HIA. Le pilier TP est temporairement remplacé par le pilier TP de substitution restant. Le pilier TP remplaçant se blesse avant que le pilier TP qui est sorti effectuer la HIA ne soit autorisé à revenir en jeu. La situation suivante s’applique :

  1. L’équipe ne peut pas faire entrer sur le champ de jeu un joueur de première ligne dûment entraîné et il ne lui reste plus de joueurs de première ligne qui peuvent jouer dans ce match. L’arbitre doit ordonner des mêlées simulées. Le pilier TP blessé peut être temporairement remplacé par tout joueur disponible : la tenue de mêlées simulées a été provoquée par le pilier TP qui a dû aller effectuer une HIA. Son équipe ne perd pas de joueur. Si le pilier TP qui a effectué la HIA est autorisé à reprendre le jeu dans le délai stipulé, ce joueur doit immédiatement revenir sur l’aire de jeu et remplacer le joueur qui l’avait temporairement remplacé. Le jeu continue avec des mêlées ordonnées normales. Les deux équipes doivent disputer des mêlées avec 8 joueurs de chaque côté.

La situation ci-dessus s’applique également dans le cas d’une blessure qui saigne.

Commentaires :

  1. Les substitutions tactiques de première ligne pendant le match n’ont pas d’influence sur l’application de la règle sur les mêlées simulées au moment où est ordonnée la tenue de mêlées simulées. Les joueurs de première ligne qui substituent temporairement des joueurs pendant le match et qui sont temporairement exclus ou définitivement exclus ne changent pas ou n’influencent pas l’application de la règle sur les mêlées simulées au moment où est ordonnée la tenue de mêlées simulées. Quand un joueur est tactiquement remplacé, et subit ensuite une blessure, ce changement doit être communiqué au 4e/5e officiel à ce moment-là, et avoir fait l’objet d’une vérification par le médecin indépendant match, si un tel médecin est désigné. Il est très important que le mouvement de joueurs pendant le match soit minutieusement contrôlé et que les motifs de remplacements soient précisément notés avec toutes les informations pertinentes. Il est conseillé d’envisager la nomination d’un 6e officiel qui pourrait spécifiquement remplir le rôle d’analyste pour noter et rapporter toutes les informations relatives à ce domaine.