J'accepte les cookies de ce site

Nous utilisons les cookies pour améliorer la qualité de ce site. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez lire nos Principes sur les Cookies. Si vous continuez sans changer vos paramètres concernant les cookies, vous acceptez cette utilisation mais, si vous le voulez, vous pouvez trouver les informations dans nos Principes sur les Cookies pour savoir comment effacer les cookies en modifiant vos réglages.

Les Règles du Jeu 2018 sont en cours de production

Les Règles du Jeu ont été simplifiées et restructurées pour le livret des Règles 2018. World Rugby est en train de mettre ce nouveau contenu à disposition à travers nos différentes langues. La langue de votre choix n'est pas encore disponible. En attendant, vous pouvez parcourir le site 2017.

Voir le site des Règles du Jeu 2017

7 L’Avantage

    Principe

    Si une équipe obtient un avantage après une infraction commise par leurs adversaires, l’arbitre peut laisser jouer dans le but d’assurer la continuité du jeu.

  1. L’avantage :
    1. Peut être tactique. L’équipe non fautive peut jouer le ballon comme elle le veut.
    2. Peut être territorial. Le jeu s’est déplacé vers la ligne de ballon mort de l’équipe fautive.
    3. Peut être un mélange, tactique et territorial.
    4. Doit être clair et réel. Une simple opportunité de gain d’avantage ne suffit pas.
  2. L’avantage est terminé si :
    1. L’arbitre considère que l’équipe non fautive a obtenu un avantage. L’arbitre laisse le jeu se poursuivre ; ou
    2. L’arbitre considère que l’équipe non fautive n’obtiendra probablement pas d’avantage. L’arbitre arrête le jeu et applique la sanction pour l’infraction à partir de laquelle l’avantage avait été joué ; ou
    3. L’équipe non fautive commet une infraction avant d’avoir obtenu un avantage. L’arbitre arrête le jeu et applique la sanction pour la première infraction. Si une infraction relève du jeu déloyal, l’arbitre appliquera la ou les sanctions appropriées pour cette infraction ; ou
    4. L’équipe fautive commet une seconde infraction à partir de laquelle aucun avantage ne peut être obtenu. L’arbitre arrête le jeu et applique la sanction appropriée et la plus avantageuse (soit tactiquement soit territorialement).
  3. L’avantage ne doit pas être appliqué et l’arbitre doit immédiatement siffler quand :
    1. Le ballon ou un joueur en possession du ballon touche l’arbitre et qu’une équipe en tire un avantage.
    2. Le ballon sort de l’une des extrémités du tunnel lors d’une mêlée ordonnée sans avoir été joué.
    3. Une mêlée ordonnée tourne de plus de 90°.
    4. Un joueur participant à une mêlée ordonnée est soulevé en l’air ou poussé d’un mouvement ascendant de telle sorte qu’il ne touche plus le sol.
    5. Une touche rapide, un coup franc ou une pénalité rapidement joué(e) ont été incorrectement joué(e)s.
    6. Le ballon a été rendu mort.
    7. Il serait dangereux de laisser le jeu se poursuivre.
    8. Il y a une suspicion de blessure grave d’un joueur.