J'accepte les cookies de ce site

Nous utilisons les cookies pour améliorer la qualité de ce site. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez lire nos Principes sur les Cookies. Si vous continuez sans changer vos paramètres concernant les cookies, vous acceptez cette utilisation mais, si vous le voulez, vous pouvez trouver les informations dans nos Principes sur les Cookies pour savoir comment effacer les cookies en modifiant vos réglages.

Guide décisionnel pour les plaquages hauts
Mai 2019

Dates de mise en vigueur :

  • Immédiatement pour les compétitions de World Rugby et les matches internationaux
  • Dès que possible pour les autres compétitions
  • Si une compétition a déjà commencé, la mise en vigueur peut intervenir au commencement de la prochaine saison de cette compétition

Qu’est-ce qu’un guide décisionnel ?

Un guide décisionnel est un outil systématique pour aider le processus de prise de décision

  • Une approche logique, étape par étape pour résoudre un problème

Quel est l’objectif d’un guide décisionnel ?

L’objectif est que les utilisateurs du guide prennent des décisions :

  • Régulières et cohérentes
  • Précises
  • Objectives (qui peuvent être expliquées même s’il peut y avoir des désaccords)

Objectif de ce guide décisionnel ?

En vertu de la Règle 9.11, l’arbitre a toujours le droit d’infliger un carton jaune ou rouge pour tout acte qu’il considère imprudent ou dangereux.

Cependant, les directives qui suivent ont pour but de renforcer la cohérence dans l’application des sanctions en faisant la distinction entre les plaquages dangereux qui méritent une pénalité, un carton jaune ou un carton rouge. Ce guide aide également à protéger la tête des deux joueurs (plaqué et plaqueur) en sanctionnant systématiquement et fréquemment le comportement du plaqueur que l’on sait être le plus risqué.

Processus d’utilisation du guide décisionnel en quatre étapes

DÉCISION INITIALE

Est-ce que le plaquage est une charge à l’épaule ou un plaquage haut ?

DÉFINITIONS

Charge à l’épaule

Le bras de l’épaule qui entre en contact avec le porteur du ballon est derrière le corps du plaqueur ou « replié contre son corps » lors du contact

Plaquage haut

Un plaquage illégal causant un contact à la tête ; celui-ci est identifié par un contact clair avec la tête/le cou du porteur du ballon OU sa tête eectue un mouvement visible vers l’arrière au point de contact OU le porteur du ballon doit passer une HIA.

Remarque : le premier mouvement de la tête va vers l’arrière dans le cas d’un plaquage avec contact à la tête ou d’une charge à l’épaule, et vers l’avant dans le cas d’un plaquage avec « contact au corps » ou d’une charge à l’épaule

EN CAS DE CHARGE À L’ÉPAULE OU DE PLAQUAGE HAUT :

  1. Y a-t-il eu contact à la tête/cou du PdB ?
  2. Quel est le degré de danger : faible ou haut ?
  3. Y a-t-il des facteurs atténuants clairs et évidents ?*

* En cas de mitigation, la sanction ne peut être réduite que d’un échelon, quel que soit le nombre de facteurs atténuants

OBSERVABLES À LA VIDÉO INDIQUANT UN PLUS HAUT DEGRÉ DE DANGER

Préparation

  • Mouvement du bras par le plaqueur avant le contact
  • Plaqueur peut se relever
  • Mouvement du bras vers l’avant avant le contact

Contact

  • Le plaqueur tente un plaquage oensif/dominant, par opposition à un plaquage passif, ou « en retrait » du contact
  • La vitesse et/ou l’accélération du plaqueur dans le cadre du plaquage est élevée
  • Bras tendu ou coude entre en contact avec la tête du PdB dans un mouvement de manchette

Suivi

  • Le plaqueur termine le plaquage (par opposition à une libération/action de retrait immédiate)

Facteurs aggravants :

  • Si le plaqueur et le PdB sont dans un espace libre et que le plaqueur a une bonne visibilité et du temps avant le contact

Facteurs atténuants

(doivent être clairs et évidents et ne peuvent s’appliquer que pour réduire la sanction d’un échelon)

  • Le plaqueur essaye vraiment de changer la hauteur de son plaquage pour éviter la tête du PdB
  • Le PdB se baisse soudainement (par ex. dû à un plaquage préalable, trébuche/tombe, plonge pour marquer)
  • Le champ de vision du plaqueur est bloqué avant le contact
  • Plaquage « réflexe », libération immédiate
  • Le contact à la tête est indirect (il commence sur une autre partie du corps puis glisse ou remonte avec pour résultat un contact mineur à la tête ou au cou du PdB)

Résumé du choix de sanctions selon les circonstances de plaquage

CARTON ROUGE

  • Charge à l’épaule (plaquage sans bras) à la tête/au cou du porteur du ballon et sans facteurs atténuants
  • Plaquage haut avec un contact entre l’épaule ou la tête du plaqueur et la tête/le cou du PdB, avec un haut degré de danger et sans facteurs atténuants
  • Plaquage haut avec un premier contact du bras du plaqueur, à la tête/au cou du PdB, avec un haut degré de danger et sans facteurs atténuants

CARTON JAUNE

  • Toute infraction justifiant un carton rouge avec application de facteurs atténuants (conformément au guide décisionnel)
  • Charge à l’épaule au corps (sans contact à la tête/au cou), avec un haut degré de danger
  • Plaquage haut avec un contact entre l’épaule ou la tête du plaqueur et la tête/le cou du PdB, avec un faible degré de danger, et sans facteurs atténuants
  • Plaquage haut avec un premier contact du bras du plaqueur, à la tête/au cou du PdB, avec un faible degré de danger et sans facteurs atténuants
  • Plaquage haut avec un premier contact du bras du plaqueur, qui commence sur une autre partie du corps mais glisse ou remonte ensuite vers la tête/le cou du PdB, avec un haut degré de danger et sans facteurs atténuants

PÉNALITÉ

  • Toute infraction justifiant un carton jaune avec application de facteurs atténuants (conformément au guide décisionnel)
  • Charge à l’épaule au corps (sans contact à la tête/au cou), avec un faible degré de danger
  • Plaquage haut avec un premier contact du bras du plaqueur, qui commence sur une autre partie du corps mais glisse ou remonte ensuite vers la tête/le cou du PdB, avec un faible degré de danger et sans facteurs atténuants
  • Plaquage haut avec un premier contact au-dessus ou sur l’épaule du porteur du ballon, mais sans contact à la tête ou au cou du porteur du ballon pendant l’exécution du plaquage (plaquage « ceinture de sécurité »)