J'accepte les cookies de ce site

Nous utilisons les cookies pour améliorer la qualité de ce site. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez lire nos Principes sur les Cookies. Si vous continuez sans changer vos paramètres concernant les cookies, vous acceptez cette utilisation mais, si vous le voulez, vous pouvez trouver les informations dans nos Principes sur les Cookies pour savoir comment effacer les cookies en modifiant vos réglages.

Application de la règle actuelle : arbitrer la phase post plaquage
Mars 2020

Points clés pour les joueurs, entraîneurs et arbitres

NOTRE ENGAGEMENT POUR LE JEU

Que la phase post-plaquage soit entraînée selon l’esprit des règles, se joue d’une manière positive et précise et soit arbitrée de façon cohérente.

PROCESSUS ET CHANGEMENTS D’ORIENTATION

Le plaqueur reste la première priorité

Le plaqueur doit toujours relâcher le joueur plaqué et s’éloigner immédiatement.

Plaquage debout

Le porteur du ballon aura le temps d’aller au sol. Il y a plaquage lorsque le porteur du ballon met clairement un genou au sol. Un maul est déclaré lorsque les défenseurs arrêtent l’élan du porteur du ballon et parviennent à le bloquer. Les entrées sur les côtés et l’effondrement du maul seront arbitrés.

Porteur du ballon

Le porteur du ballon est limité à un mouvement dynamique et immédiat. Le porteur du ballon a la responsabilité accrue de présenter ou libérer le ballon plus rapidement.

Gratteur

Le premier joueur qui arrive doit entrer légalement, être sur ses pieds et sur le ballon, avec une tentative de le soulever. Il est susceptible d’être récompensé plus rapidement et il n’y a plus cette attente qu’il « survive au déblayage ».

Autres joueurs qui arrivent

Les entrées en L&A seront arbitrées. Il est attendu des joueurs qu’ils « poussent/avancent non pas qu’ils plongent ».

Jeu déloyal

Le jeu déloyal continuera d’être une priorité dans l’intérêt de la sécurité des joueurs.

RAPPORT DE FORCE

L’arbitre traitera et évaluera les probabilités et celui qui est globalement dans la meilleure position.

  • La phase post-plaquage en attaque et en défense est dynamique, le plus souvent avec de nombreux mouvements.
  • L’arbitre jugera de manière générale le joueur en situation de force dans ce rapport.
  • Le plaqueur s’est écarté ?
  • Le porteur de balle est isolé ?
  • Le gratteur est le premier joueur ?
  • Récompenser plus tôt.
  • Vision plus large pour les entrées sur le côté. Joueurs qui arrivent.

1

Plaqueur

PRIORITÉS

Libérer le joueur plaqué

Le plaqueur doit libérer le joueur plaqué et immédiatement s’écarter pour permettre au ballon d’être joué.

S’écarter Est/Ouest

Empêcher les plaqueurs de s’écarter vers le point d’entrée des attaquants.

Bloquer/prendre l’espace

Empêcher les plaqueurs de bloquer le porteur du ballon sur le dos ou de s’accrocher à celui-ci pour gêner leur présentation du ballon et les empêcher également de se relever du côté des attaquants – « prendre l’espace ».

Libération du porteur du ballon et contre

Le plaqueur doit libérer le porteur du ballon. Ensuite, il doit être de son côté et sur les pieds pour conquérir le ballon.

Bloquer

Le joueur plaqué et le joueur attaquant en soutien ne devraient pas intentionnellement bloquer le plaqueur dans le but d’obtenir une pénalité.

PLAQUAGES DEBOUT : PLAQUAGE OU MAUL ?

Plaquages debout : Plaquage

Le plaqueur doit libérer le porteur de ballon lorsque ce dernier va au sol.

L’équipe attaquante disposera d’une chance raisonnable d’aller au sol.

Genou au sol

L’arbitre indiquera « plaquage » lorsque le porteur du ballon met clairement un genou au sol.

Plaquages debout : Maul

Stopper l’avancée

L’arbitre indiquera « maul » lorsque les défenseurs arrêtent l’avancée du porteur de ballon et parviennent à bloquer ce porteur debout.

Il y a maul et cette action est arbitrée en tant que maul.

Si l’arbitre indique « maul », les officiels arbitreront les entrées sur les côtés et effondrements.


2

Porteur du ballon

PRIORITÉS

Présentation

Le porteur du ballon doit présenter ou jouer immédiatement le ballon dans un mouvement dynamique avant la présentation du ballon.

Roulade supplémentaire/sur le coude, etc.

Un joueur ne devrait pas effectuer de roulade supplémentaire ou ramper sur les coudes pour gagner du terrain ou déstabiliser le gratteur.

Blocage de squeeze ball

Un porteur de ballon qui se retrouve dans une position de squeeze ball (plaqué dans une position au sol allongée avec le ballon sous le corps) sera pénalisé si le gratteur 'le tenaille', c-à-d. qu’il a les bras autour du corps du porteur et les mains sur le ballon.

POINTS IMPORTANTS

Non tenu / libération du ballon

S’il n’est clairement pas tenu au sol, le porteur du ballon peut continuer à se relever sur ses pieds. En outre, si le joueur lâche le ballon après avoir été plaqué et se lève, ce joueur peut alors ramasser le ballon et continuer.


3

Premier joueur qui arrive (gratteur)

PRIORITÉS

Entrer légalement

Le gratteur doit entrer dans la phase post-plaquage, en direction de sa propre ligne de but.

Libération claire

Si le gratteur est un assistant plaqueur, il doit montrer qu’il libère clairement le joueur plaqué.

Sur ses pieds, position stable

Le gratteur doit être sur ses pieds, et son corps doit être dans une position forte/stable.

Coudes et avant-bras ne touchent pas le sol.

Aucun coude/avant-bras ne doit toucher le sol.

Mains sur le ballon pour essayer de le soulever.

Le gratteur doit avoir les mains sur le ballon et doit essayer de soulever le ballon.

POINTS IMPORTANTS

Survivre au déblayage

Les arbitres ne s’attendent pas maintenant à ce que le gratteur « survive au déblayage », si le gratteur a atteint les points ci-dessus.

Gratter en tenailles

« Gratter en tenailles » signifie que le gratteur a les bras autour du corps du porteur avec les mains sur le ballon. Les avant-bras peuvent toucher le sol si le présentateur de balle est couché sur le ventre.


4

Joueurs qui arrivent

PRIORITÉS

Direction de la ligne de but

Un joueur de soutien attaquant doit arriver en direction de sa propre ligne de but.

Entrer droit

Le joueur de soutien attaquant doit entrer dans la zone de plaquage relativement droit, faisant face à la ligne de but adverse.

Angle

Un joueur de soutien attaquant qui fait ce qui précède, peut alors arriver en angle pour déblayer un adversaire.

Pousser pas plonger

Les joueurs qui arrivent doivent « pousser et non pas plonger » pour déblayer un adversaire. Faire de plus petits pas et se lier, mais ne pas plonger à partir de ses appuis.

Impossible de sceller

Les joueurs de soutien attaquants ne peuvent pas perdre leurs appuis pour sceller et empêcher la lutte pour le ballon.

POINTS IMPORTANTS

Dos parallèle à la ligne de touche

Un joueur entrant dans cette phase ne devrait pas avoir le dos parallèle à la ligne de touche (arriver en profondeur et entrée en L&A).

Plaqueurs sur le porteur de balle

Les joueurs qui arrivent peuvent légalement repousser les plaqueurs qui sont sur le porteur de ballon (mais ne devraient pas faire cette action avec le bras replié). Les arbitres devront également être plus stricts à l’encontre des joueurs lents à sortir.

Ne pas plonger sur le plaqueur

Un joueur qui arrive ne peut pas plonger sur le plaqueur. Ces joueurs ne peuvent pas non plus plaquer des joueurs qui ne sont pas près du ballon ou déblayer des joueurs trop éloignés de la phase post-plaquage.

L & ANGLE (ENTRÉE L&A)


5

Jeu déloyal

PRIORITÉS

Les joueurs qui arrivent ne doivent pas commettre d’infractions ou d’actions qui peuvent être considérées dangereuses.

Soulever les jambes au-delà de l’horizontale

Les joueurs qui arrivent ne doivent pas soulever une jambe ou les jambes d’un adversaire au-delà du niveau horizontal.

Charge à l’épaule

Les joueurs qui arrivent ne doivent pas charger sur un joueur qui lutte pour le ballon ou qui est au sol près du ballon.

Prises au cou

Les joueurs qui arrivent ne doivent pas prendre le gratteur au cou ni faire de mouvement de torsion autour du cou pour délayer le gratteur.

Stamping

Un joueur qui arrive ne peut pas piétiner (stamping) un autre joueur.