J'accepte les cookies de ce site

Nous utilisons les cookies pour améliorer la qualité de ce site. Pour en savoir plus sur les cookies, veuillez lire nos Principes sur les Cookies. Si vous continuez sans changer vos paramètres concernant les cookies, vous acceptez cette utilisation mais, si vous le voulez, vous pouvez trouver les informations dans nos Principes sur les Cookies pour savoir comment effacer les cookies en modifiant vos réglages.

19 La Mêlée ordonnée

    Principe

    L’objectif de la mêlée ordonnée est de reprendre le jeu avec une lutte pour la possession après une faute mineure ou un arrêt de jeu.

  1. L’endroit où le jeu reprend par une mêlée ordonnée et l’équipe bénéficiant de l’introduction sont déterminés de la manière suivante :
  2. Infraction/arrêt de jeuEmplacement de la mêlée ordonnéeQui effectue l’introduction
    En-avant ou passe en avant lors d’un alignementDans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit où la faute a eu lieu.L’équipe non fautive.
    En-avant ou passe en avant lors d’un alignement ; lancer incorrect lors d’un alignement ; touche rapide incorrecteÀ 15 mètres de la marque de la toucheL’équipe non fautive.
    Hors-jeu lors du jeu courant (mêlée ordonnée en option)Au point de la zone de mêlée le plus proche de l’endroit où l’équipe attaquante a joué le ballon en dernier.L’équipe non fautive.
    Pénalité ou coup franc (mêlée ordonnée en option)Dans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit où la faute a eu lieu.L’équipe non fautive.
    Ballon pris dans l’en-but par l’équipe défendante et rendu mort.Dans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit du touché en but.L’équipe attaquante
    Plaquage ou ruck injouable.Dans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit où le plaquage ou le ruck a eu lieuLa dernière équipe qui progressait. Si aucune équipe ne progressait, l’équipe attaquante.
    Maul qui prend fin anormalement.Dans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit du maulL’équipe qui n’était pas en possession du ballon au début du maul. Si l’arbitre ne peut pas déterminer l’équipe qui était en possession du ballon au début du maul, à l’équipe qui progressait avant l’arrêt du maul. Si aucune équipe ne progressait, à ‘équipe attaquante.
    Maul injouable après un coup de pied dans le jeu courant.Dans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit du maul.L’équipe en possession du ballon au début du maul.
    Coup d’envoi ou renvoi incorrect (mêlée ordonnée en option)Au milieu de la ligne médiane ou bien de la ligne des 22 mètres si le coup de pied de renvoi était un renvoi des 22.L’équipe qui n’a pas botté.
    Non-respect de l’ordre « Jouez » lors d’une mêlée ordonnée, d’un ruck ou d’un maulDans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit de la mêlée ordonnée, du ruck ou du maulL’équipe qui n’était pas en possession du ballon.
    Le ballon ou le porteur du ballon touche l’arbitre et une équipe en tire avantage.Dans la zone de mêlée au point le plus proche de l’incident.L’équipe qui a joué le ballon en dernier.
    Arrêt de jeu sur blessure.Dans la zone de mêlée au point où le ballon a été joué en dernier.La dernière équipe en possession du ballon.
    Reformation d’une mêlée : pas de fauteÀ l’endroit de la mêlée initiale.L’équipe à laquelle la mêlée a été initialement accordée.
    Une tentative de but sur pénalité qui n’a pas respecté le délai imparti.Dans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit où la pénalité a été accordée.L’équipe non fautive.
    Un joueur ne joue pas un coup franc après un marque dans le respect du délai imparti d’une minute.Dans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit où le coup franc a été accordé.L’équipe du joueur à qui le coup franc a été accordé.
    L’arbitre accorde une mêlée ordonnée pour tout motif qui n’est pas couvert pas la règle.Dans la zone de mêlée au point le plus proche de l’endroit où a eu lieu l’arrêt de jeu.La dernière équipe qui progressait ou, si aucune équipe ne progressait, l’équipe attaquante.

    Formation d’une mêlée ordonnée

  3. Une mêlée ordonnée est formée dans la zone de mêlée au niveau de la marque indiquée par l’arbitre.
  4. L’arbitre réalise la marque pour créer la ligne médiane de la mêlée, qui est parallèle aux lignes de but.
  5. Les équipes doivent être prêtes à former la mêlée dans les 30 secondes qui suivent l’indication de la marque. Sanction : Coup franc.
  6. Lorsque les deux équipes sont composées de 15 joueurs, huit joueurs de chaque équipe se lient en formation de mêlée comme décrit dans le schéma. Chaque équipe doit avoir deux piliers et un talonneur en première ligne et deux joueurs de deuxième ligne en seconde ligne. Trois joueurs de troisième ligne de chaque équipe complètent la mêlée. Sanction : Pénalité.
  7. Si, pour une raison quelconque, une équipe est réduite à moins de 15 joueurs, le nombre de joueurs de chaque équipe en mêlée peut être réduit du même nombre. Lorsqu’une réduction autorisée est effectuée par une équipe, l’opposition n’est pas dans l’obligation de procéder à une réduction similaire. Toutefois, une équipe ne doit pas avoir moins de cinq joueurs dans la mêlée.
  8. Les joueurs de la mêlée se lient de la manière suivante :
    1. Les piliers se lient au talonneur
    2. Le talonneur se lie avec les deux bras. Cette liaison peut être effectuée soit par-dessus, soit par-dessous les bras de ses piliers.
    3. Les troisièmes lignes se lient avec les piliers qui se trouvent immédiatement devant eux et les uns aux autres.
    4. Tous les autres joueurs de la mêlée se lient au corps d’un joueur de deuxième ligne avec au moins un bras.
    5. Sanction : Pénalité.
  9. Les deux groupes se font face de chaque côté de la ligne médiane, parallèlement à celle-ci.
  10. Les deux premières lignes doivent se tenir à moins d’une longueur de bras l’une de l’autre avec les talonneurs au niveau de la marque
  11. Entrée en mêlée

  12. Lorsque les deux équipes de la mêlée sont parallèles à la ligne de touche, stables et stationnaires, l’arbitre donnera l’instruction « flexion ».
    1. Les premières lignes adoptent ensuite une position fléchie si ce n’était pas déjà le cas. Leurs têtes et leurs épaules ne doivent pas être plus basses que leurs hanches. Cette position doit être maintenue pendant toute la durée de la mêlée.
    2. Les premières lignes sont en flexion, oreille contre oreille, la tête à gauche de leurs adversaires immédiats, de sorte que la tête d’un joueur ne soit pas à côté de celle d’un coéquipier.
    3. Sanction : Coup franc.
  13. Lorsque les deux équipes de la mêlée sont parallèles à la ligne de touche, stables et stationnaires, l’arbitre donnera l’instruction « liez ».
    1. Chaque pilier tête libre se lie en plaçant son bras gauche à l’intérieur du bras droit du pilier tête prise adverse.
    2. Chaque pilier tête prise se lie en plaçant son bras droit à l’extérieur du bras gauche du pilier tête libre adverse.
    3. Les piliers se lient en tenant le maillot de leurs adversaires par le dos ou le côté.
    4. Toutes les liaisons des joueurs doivent être maintenues du début à la fin de la mêlée.
    5. Sanction : Pénalité.
  14. Lorsque les deux équipes de la mêlée sont parallèles à la ligne de touche, stables et stationnaires, l’arbitre donnera l’instruction « jeu ».
    1. C’est seulement à cet instant que les équipes peuvent entrer en contact, achevant ainsi la formation de la mêlée et créant un tunnel dans lequel le ballon sera introduit.
    2. Tous les joueurs doivent être en position et prêts à pousser en avant.
    3. Chaque joueur de première ligne doit avoir les deux pieds au sol et le poids du corps reposant fermement sur au moins un pied.
    4. Les deux pieds du talonneur doivent être alignés, ou en arrière, du pied le plus avancé des piliers de son équipe.
    5. Sanction : Coup franc.

    Introduction

  15. Le demi de mêlée choisit le côté de la mêlée depuis lequel il va introduire le ballon.
  16. Le demi de mêlée tient le ballon comme indiqué dans le schéma.
  17. Le demi de mêlé peut introduire le ballon quand la mêlée est droite, stable et stationnaire.
    1. Depuis le côté choisi.
    2. Depuis l’extérieur du tunnel.
    3. Sans délai.
    4. D’un seul mouvement vers l’avant.
    5. Rapidement.
    6. Introduction droite. Le demi de mêlée peut avoir une épaule au niveau de la ligne médiane de la mêlée, ce qui signifie qu’il peut par conséquent se tenir avec une largeur d’épaule vers son côté de la ligne médiane.
    7. De sorte qu’il touche le sol à l’intérieur du tunnel.
    8. Sanction : Coup franc.
    Introduction en mêlée

    Pendant une mêlée ordonnée

  18. La mêlée commence quand le ballon quitte les mains du demi de mêlée.
  19. Ce n’est que lorsque la mêlée commence que les équipes peuvent pousser. Sanction : Coup franc.
  20. La possession peut être gagnée en faisant reculer l’adversaire et en l’éloignant du ballon.
  21. Les joueurs peuvent pousser à condition que ce soit droit et parallèlement au sol. Sanction : Pénalité.
  22. Les joueurs de première ligne ne peuvent chercher à gagner la possession du ballon en le talonnant qu’une fois que le ballon a touché le sol dans le tunnel. Sanction : Coup franc.
  23. Un joueur de première ligne peut talonner le ballon avec l’un de ses pieds mais pas avec ses deux pieds en même temps Sanction : Pénalité.
  24. Le talonneur de l’équipe qui a effectué l’introduction doit talonner le ballon. Sanction : Coup franc.
  25. Un joueur de première ligne ne doit pas délibérément botter le ballon hors du tunnel dans la direction de l’introduction. Sanction : Coup franc.
  26. Un joueur dans la mêlée ne peut jouer le ballon qu’avec ses pieds ou la partie inférieure de la jambe et ne doit pas soulever le ballon. Sanction : Pénalité.
  27. Si une mêlée s’effondre ou si un joueur de la mêlée est soulevé ou sorti de force de la mêlée d’un mouvement ascendant, l’arbitre doit immédiatement siffler pour arrêter la poussée des joueurs.
  28. Lorsque la mêlée est stationnaire et que le ballon est disponible à l’arrière de la mêlée depuis trois à cinq secondes, l’arbitre donne l’instruction « jouez ». L’équipe doit alors sortir immédiatement le ballon de la mêlée et le jouer. Sanction : Mêlée ordonnée.
  29. Hors-jeu sur mêlée ordonnée

  30. Les joueurs restent en jeu pendant la durée de la mêlée.
  31. Avant de commencer à jouer la mêlée, le demi de mêlée qui n’introduit pas le ballon doit se placer :
    1. Du côté de son équipe par rapport à la ligne médiane, à proximité du demi de mêlée adverse, ou
    2. Au moins cinq mètres derrière le dernier pied de son coéquipier le plus en arrière dans la mêlée et rester à ce niveau jusqu’à la fin de la mêlée.
  32. Une fois la mêlée commencée, le demi de mêlée de l’équipe en possession du ballon doit avoir au moins un pied au niveau du ballon ou derrière celui-ci.
  33. Une fois la mêlée commencée, le demi de mêlée de l’équipe qui n’est pas en possession du ballon :
    1. Doit avoir les deux pieds derrière le ballon, ou
    2. Doit reculer en permanence à un point de la ligne de hors-jeu au niveau du dernier pied de son coéquipier le plus en arrière dans la mêlée, ou
    3. Doit reculer en permanence à au moins cinq mètres du dernier pied de son coéquipier le plus en arrière dans la mêlée.
  34. Tous les joueurs qui ne participent pas à la mêlée doivent rester à au moins cinq mètres du dernier pied de leur coéquipier le plus en arrière dans la mêlée.
  35. Si le dernier pied d’une équipe est dans l’en-but ou à moins de cinq mètres de la ligne de but de cette équipe, la ligne de hors-jeu pour les non-participants de cette équipe est la ligne de but.
  36. Sanction : Pénalité.
  37. Dès que la mêlée ordonnée prend fin, les lignes de hors-jeu ne s’appliquent plus.
  38. Hors-jeu en mêlée

    Reformation d’une mêlée ordonnée

  39. Quand il n’y a pas d’infraction, l’arbitre arrêtera le jeu et fera reformer la mêlée.
    1. Le demi de mêlée a introduit le ballon et que celui-ci est sorti de l’une des extrémités du tunnel.
    2. La mêlée s’est effondrée ou s’est relevée avant qu’elle ne prenne fin.
    3. La mêlée a tourné de plus de 90° de sorte que la ligne médiane a dépassé une position parallèle à la ligne de touche.
    4. Aucune équipe ne gagne la possession.
    5. Le ballon est botté involontairement à l’extérieur du tunnel. Exception : si le ballon est botté hors de la mêlée de manière répétée, l’arbitre doit traiter cette situation comme intentionnelle. Sanction : Pénalité.
  40. Lorsqu’une mêlée est reformée, le ballon est introduit par l’équipe qui l’avait introduit dans la mêlée précédente.
  41. Fin d’une mêlée ordonnée

  42. La mêlée ordonnée prend fin :
    1. Lorsque le ballon émerge de la mêlée dans un endroit quelconque, excepté le tunnel.
    2. Lorsque le ballon atteint les pieds du dernier joueur et est ramassé par ce joueur ou est joué par son demi de mêlée.
    3. Lorsque le numéro huit ramasse le ballon dans les pieds d’un joueur de deuxième ligne.
    4. Lorsque l’arbitre siffle une faute.
    5. Lorsque le ballon dans une mêlée est sur ou au-delà de la ligne de but.

    Jeu dangereux et pratiques limitées dans le cadre d’une mêlée

  43. Le jeu dangereux au cours d’une mêlée ordonnée inclut :
    1. Une charge de la première ligne contre l’adversaire.
    2. Tirer un adversaire.
    3. Soulever délibérément un adversaire de sorte que ses pieds ne touchent plus le sol ou le faire sortir de force de la mêlée par un mouvement ascendant.
    4. Effondrer délibérément une mêlée.
    5. Se laisser tomber ou s’agenouiller délibérément.
    6. Sanction : Pénalité.
  44. Autres pratiques limitées
    1. Tomber sur ou auprès du ballon après sa sortie de la mêlée.
    2. Demi de mêlée qui joue le ballon au pied alors qu’il est encore dans la mêlée.
    3. Un joueur qui n’est pas de première ligne tient ou pousse un adversaire.
    4. Sanction : Pénalité.
    5. Faire revenir le ballon dans la mêlée une fois qu’il est sorti.
    6. Joueurs autres que les joueurs de la première ligne jouant le ballon dans le tunnel.
    7. Demi de mêlée tentant de faire croire à ses adversaires que le ballon est sorti de la mêlée alors qu’il y est encore.
    8. Sanction : Coup franc.

    Variantes des règles du jeu sur la mêlée ordonnée

  45. Une fédération peut appliquer les variantes des règles relatives à la mêlée ordonnée pour les moins de 19 ans à des niveaux du jeu définis dans sa propre juridiction.